Damned

Scénario : Steven Grant
Dessin : Mike Zeck
Encrage : Denis Rodier
Couleur : Kurt Goldzung

Récemment sorti de prison grâce à l’obtention d’une liberté conditionnelle, Mick Thorne est fermement décidé à rester loin des ennuis et ne plus jamais retourner derrière les barreaux. Malheureusement il ne se doute par que la promesse qu’il a faite à l’un de ses co-détenus va le conduire directement dans la gueule du loup !
Mick quitte l’emploi que lui a fourni son officier de probation pour rejoindre la ville de New Covenant. Là il doit délivrer un message à la sœur de Doug Horton, son camarade de cellule tué sous ses yeux. Mais l’arrivée de Mick ne passe pas inaperçue et attire l’attention de King Silver, parrain local lui-même à la recherche de l’argent que lui ont dérobé Doug et sa sœur.
Désormais poursuivi, Mike doit tenter le tout pour le tout s’il veut échapper à ce cercle vicieux, aidé en cela par un ex-détenu de sa prison et son nouvel officier de probation “improvisé”. Mais le secret de Doug Horton n’est pas si évident qu’il y paraît au premier abord…
Poursuites, bagarres, flingues, trahisons, femmes fatales, tous les ingrédients du polar sont ici réunis pour tenir le lecteur en haleine de la première à la dernière page !

Cette édition comprend le nouvel épilogue qui apporte une fin différente de celle de la mini-série originale, ainsi que les commentaires de Steven Grant, le synopsis de l’épilogue et les couvertures originales.

La Presse en parle :

L’ambiance polar de ce livre est hyper réaliste et les amateurs du genre ne pourront le lâcher avant la fin.
9/10 – Blam

Le rythme imposé est tel qu’il est impossible de décrocher avant la dernière page. Un comics que l’on relit avec plaisir.
4/5 – Bédéka

Un dessin stylé pour une histoire bien noire, impeccablement violente et amorale. Le Polar « Comics » a maintenant ses codes.
- Noir comme Polar

Damned est une vraie perle du polar noir. L’histoire n’est qu’un prétexte pour Steven Grant pour dépeindre des personnages à forte personnalité dans un contexte intemporel.
- L’Avis des Bulles

Pages : 1 2 3